1 décembre 2021

Maxime Lhermet, l’artiste aux univers urbains, comics, US & co

Il peint sur des capots de voiture, sur des crânes, sur des portes d’hélicoptère, sur des planches de surf… Quand il utilise des tableaux, ce sont des bâches brûlées au chalumeau, collées sur toile, avec morceaux de grillage et peinture à la laque. L’artiste contemporain Maxime Lhermet s’affranchit des supports traditionnels et crée des œuvres hétéroclites et colorées où se mêlent des univers urbains, inspirés des États-Unis, des comics ou de la course automobile. Plongé dans l’art depuis son enfance, étudiant en droit avant de bifurquer vers les Beaux-Arts, il a commencé sa carrière d’artiste à 23 ans, avec une première exposition à Courchevel. C’est ensuite sa rencontre avec les galeristes d’AD Galerie qui l’ont propulsé sur la scène artistique contemporaine. Maxime Lhermet travaille actuellement à la préparation de plusieurs expositions, entre Los Angeles et le sud de la France, et à un projet d’œuvres sur des capots de Porsche, pour le groupe Alliance Classic (Montpellier). Ses œuvres sont aussi disponibles sur des sites web dédiés à la vente d’art contemporain en ligne.

Retrouvez l’article sur forbes.fr